Précarité, exclusion

Accompagnement DALO

Les personnes déposant des dossiers de demande de droits au logement opposable (DALO) sont souvent confrontées à la complexité de la constitution du dossier.

L’accompagnement de ces personnes permet d’une part d’optimiser les chances d’acceptation du dossier en commission grâce à l’expérience acquise des bénévoles, et d’autre part de suivre avec elle le calendrier des échéances.

La Croix Rouge française des Hauts-de-Seine siège à la commission de médiation et participe toutes les semaines au traitement des dossiers.

Actions Prison-Justice

A la maison d’arrêt de Nanterre, la Croix Rouge française forme des détenus aux gestes de premiers secours (PSC1 – Prévention et Secours Civique de niveau I – diplôme d’Etat). Elle participe également au comité d’indigence.

Les unités locales sont également sollicitées par des structures de milieu ouvert pour accueillir un jeune en réparation de peine.

Les actions Prison-justice sont de plusieurs catégories :

– en milieu fermé

– en milieu ouvert

Apprentissage des savoirs de base

Le but de cette activité est de promouvoir la connaissance de la langue de façon à favoriser l’insertion sociale et promouvoir l’accession à un emploi.

L’apprentissage de la langue contient 4 sous-activités

Le Français Langue Etrangère
L’alphabétisation
La lutte contre l’illettrisme
L’accompagnement à la scolarité

Une personne ayant des difficultés à lire, écrire, comprendre ou parler le français doit faire face à des problèmes de communication, et rencontrera rapidement des obstacles importants, notamment dans la gestion des documents administratifs et la recherche d’un emploi.

Centre d’accueil de jour

Les centres d’accueil de jour permettent aux personnes démunies (personnes sans abri, mais aussi les personnes à faibles ressources) de faire une pause, de rencontrer d’autres personnes, de parler…

Les unités locales sont également sollicitées par des structures de milieu ouvert pour accueillir un jeune en réparation de peine.

Les services proposés incluent généralement une collation, le déjeuner pour certains centres, un accueil, une écoute et une orientation vers les bonnes structures; des services d’hygiène, des ateliers, une aide à la réinsertion…

Aide à la domiciliation

L’objectif de cette activité est de permettre aux individus qui ne peuvent pas déclarer de domicile ou d’adresse de recevoir du courrier et d’accéder à des prestations et des droits fondamentaux.

Cette activité inclut souvent un accompagnement des personnes dans leurs démarches administratives.

Toute personne domiciliée devant remplir un dossier pour la DRIHL, il faut également prévoir un espace d’accueil fermé afin de préserver la confidentialité des échanges.

Maraudes

Les bénévoles de la Croix-Rouge française dans les Hauts-de-Seine sillonnent le département à la rencontre de personnes en détresse sociale.

Les maraudes sont composées de groupes de 3 ou 4 personnes, bénévoles formés à ces missions, et encadrés par un chef d’équipe expérimenté. Ils assurent des tournées à des jours et heures fixes afin que les personnes sachent à quel moment elles peuvent les rencontrer. Ces maraudes peuvent être organisées en soirée ou en journée, l’hiver comme l’été, et sont renforcées en cas d’urgence (activation du plan grand froid par exemple).

Lors de ces maraudes, les équipes distribuent des boissons, chaudes ou fraîches, de la nourriture, mais peuvent également fournir des vêtements, des couvertures, des duvets, des produits d’hygiène… Cette aide matérielle, souvent très appréciée, n’est cependant qu’un prétexte pour établir un contact, dialoguer et se faire rencontrer les personnes vivant dans la rue. Petit à petit, à force de rencontres et d’échanges, des contacts s’établissent, favorisant ainsi le maintien du lien fragile avec la société.