Délégation territoriale
des Hauts-de-Seine

Un peu d’histoire

La Croix-Rouge dans les Hauts-de-Seine

Auxiliaire des pouvoirs publics, la Croix-Rouge française dans les Hauts-de-Seine compte aujourd’hui plus de 2000 bénévoles qui œuvrent chaque jour de l’année pour apaiser les souffrances humaines.

Les équipes de secours de la Croix-Rouge française  sont en action depuis 1865.

Les conflits mondiaux de 1914-18 et 1939-45 ont connu les actions héroïques des secouristes qui furent nombreux à périr sous le feu de l’ennemi. Nos actions au cours de la grande crue de 1910 au profit des sinistrés et celle des Infirmières parachutistes ainsi que des convoyeuses de l’air durant les guerres d’Algérie et d’Indochine complètent ce rapide historique.

La Croix-Rouge française est à ce titre décorée de :
– La médaille militaire
– La Légion d’Honneur
– La médaille de Vermeil du Service de Santé des Armées

Nos bénévoles sont les héritiers de cette histoire riche qui porte nos valeurs.

Dans le secourisme  « moderne »  depuis l’après-guerre, la Croix-Rouge française fut pionnière en s’adaptant continuellement aux risques encourus par la population et aux demandes des pouvoirs publics.

D’un secourisme sous les bombes dans des quartiers dévastés durant la guerre, la Croix-Rouge française de la Seine a fait face à l’augmentation de l’accidentologie routière dans les années 50 en mettant en place des « Postes de Secours Routiers » implantés sur les axes et carrefours stratégiques en relation avec les gendarmes et les CRS autoroutiers.

Ce réseau de secours a été créé dans les Hauts-de-Seine en 1972, il était les prémices de la spécialisation des services de secours que nous connaissons actuellement.

La Croix-Rouge française est depuis toujours pionnière dans le domaine du secourisme. Les Premiers SAMU furent créés par la Croix-Rouge française.

Les bénévoles de la Croix-Rouge française dans les Hauts-de-Seine sont également présents sur les opérations internationales majeures. Du tremblement de terre en Arménie en 1988 au Tsunami asiatique de 2004, en passant par la seconde Guerre du Golf ou les Printemps arabes… Leur savoir-faire reconnu les amène à porter également secours hors du territoire national.

Dans l’action sociale, la Croix-Rouge française est également devenue le précieux auxiliaire des pouvoirs publics au sortir de la seconde guerre mondiale. Fidèle à ses principes fondateurs, la Croix-Rouge française s’est attachée à apporter son aide dans les domaines où règnent les souffrances physiques ou morales.